A.V.E.N.

  ASSOCIATION DU MEMORIAL NATIONAL DES VETERANS DES ESSAIS NUCLEAIRES 

 

ROLAND PICAUD        

Monsieur le Président de l'Association, Roland PICAUD, a adressé l'invitation ci-dessous

à notre Président de Section ANSORAA Rhône Loire,

Michel BENNIER, à l'occasion de la cérémonie de la pose de la Première

Pierre du Mémorial des Vétérans des Essais Nucléaires.

 

Coordonnées de Monsieur Roland PICAUD

63 Chemin de la Chapelle

73590 Crest - Voland

Téléphone: 04 79 31 61 54 ou 06 09 70 02 71

mail : roland.picaud@gmail.com

A.V.E.N. 762x768

 Lien vers le reportage de FR3 Rhône Alpes

 http://rhone-alpes.france3.fr/2013/02/09/bientot-un-memorial-pour-les-veterans-des-essais-nucleaires-197235.html

 

 

  CEREMONIE  D'INAUGURATION  DU  SAMEDI  09  FEVRIER  2013   

 

Le samedi 09 février 2013 à Saint Bonnet de Mure s'est tenue l'Assemblée Générale

 et

 la Cérémonie de la pose de la Première Pierre du

Mémorial National en souvenir des Vétérans des Essais Nucléaires.

    AVEN 1

 

JEAN LUC_SANS

   JEAN-LUC  SANS

             

Dès 09h00, la journée débute par l'Assemblée Générale sous la présidence de Jean-Luc SANS,

 Président National de l'A.V.E.N., en présence de Guy FISCHER, Sénateur du Rhône, Philippe RIVE,

 Directeur de l'O.N.A.C. du Rhône, Jean-Pierre JOURDAIN,

Maire de Saint Bonnet de Mure et Président du Comité de communes,

 Roland PICAUD, Président de l'A.M.N.D.V.E.N., de nombreux

Présidents d'Associations dont l'A.N.S.O.R.A.A. et l'U.N.S.O.R. avec leurs drapeaux.

  

Le Président Jean-Luc SANS rappela le pourquoi de la création de l'AVEN

par le Président fondateur Jean-Louis VALATX puis il

développa les différents entretiens et réunions avec les parlementaires,

la CIVEN et notre Ministre dont la dernière réunion en date du

06 février 2013.

                              VALATX

 

Suite à ce dernier entretien avec l'autorité de tutelle, le bureau national transmettra une pétition nationale à tous les représentants de

 l'AVEN et Associations patriotiques afin d'améliorer la loi MORIN (article 4) sur les droits à réparations des Vétérans. Il nous fit part de

l'adhésion de l'Association au Comité de suivi de l'ONU, de la création d'un pôle de santé auprès du Service de Santé des Armées. 

AVEN 3

ADMINISTRATEURS  DU  COMITE

                   

AVEN 5

STELE

Après les questions-réponses, la parole fut prise par Roland PICAUD pour exposer le fonctionnement du Comité du Mémorial, il présenta

 les administrateurs composant ce Comité. Il donna la parole au marbrier en charge d'édifier la Stèle nationale à Saint Bonnet de Mure où

 le Conseil Municipal a donné, à l'unanimité, son accord pour l'implantation du cénotaphe de l'AVEN sur la commune.

AVEN 20                        AVEN 19

Dès 11h00 en cortège, les autorités et les congressistes, derrière les porte-drapeaux, rejoignaient le lieu de la cérémonie de la Pose

de la Première Pierre du Monument. Celle-ci était précédée par un dépôt de gerbes au Monument aux Morts de la ville puis devant le

lieu où sera posé la Première Pierre, le Maire, les Présidents SANS et PICAUD prirent la parole pour cette inauguration. Il fut déposé des

gerbes par des petits-enfants de Vétérans, les autorités et présidents d'associations ainsi qu'une rose blanche par des épouses et des

veuves de vétérans, dépôt de fleur précédé par la lecture d'un poème et de l'allumage de la bougie du photophore par une fille et un

fils de Vétéran.

AVEN 10                                       AVEN 15
AVEN 16     AVEN 6      AVEN 38

 

S'en suivi une minute de méditation, de silence puis l'intéprétation de la Marseillaise et le salut par les dix porte-drapeaux.

 

Pour terminer cette célébration, un apéritif était offert par la municipalité, journée s'achevant par un déjeuner au restaurant

 " Hôtel de Savoie". 

 

 

  DISCOURS  DU  PRESIDENT  DE  L'ASSOCIATION  DU  MÉMORIAL  ROLAND  PICAUD  

 

 Mesdames, Messieurs les Autorités civiles et Militaires

Mesdames et Messieurs les Présidents d'Associations

Mesdames, Messieurs

Messieurs les Vétérans des Essais Nucléaires du Sahara Algérien et de Polynésie Française

Chers Ami(e)s.

 

Bienvenue !!!

 

Bienvenue à tous sur le futur emplacement du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires qui sera érigé dans ce magnifique parc face

 au Monument aux Morts. C'est avec une grande joie et beaucoup d'émotion que je m'adresse à vous en cette journée historique pour les Vétérans

des Essais Nucléaires qui ont servi la France sous une devise Honneur-Patrie-Valeur-Discipline et aussi loyauté envers la Nation afin qu'elle soit

dotée de la force de frappe et de dissuasion qu'est la Bombe Atomique.

 

Si la grande majorité du peuple français n'était pas informée lors des 210 essais nucléaires que l'état a fait effectuer pour assurer la sureté

nationale, sauf au cours de campagnes d'associations contre les essais, elle l'était encore moins et encore actuellement avec ce que les Vétérans

ont vécu pendant leurs séjours  sur les sites de Reggane, Hamoudia et In Ecker au Sahara et de Moruroa, Fangataufa en Polynésie Française sans

oublier l'atoll de Hao qui servait de base arrière pour les avions qui atterrissaient pour être décontaminés, elle est loin de s'imaginer que sa

liberté elle la doit à ces hommes qui ont été contaminés, irradiés.

 Ceux-ci ont donc vécu quelque chose hors du commun qui dépasse l'imagination et l'impensable.

 

Les Vétérans issus des Régiments de la Marine Nationale, Légion Etrangère, Aviation, Génie, Armée de Terre, Transmissions, Etat-Major,

 Gendarmerie Nationale, Infanterie, Service Mixte de Contrôle Biologique, Service de Santé, ... sans oublier le Personnel Civil du Commissariat à

 l'Energie Atomique, d'entreprises sous-traitantes et des Populations Locales tant au Sahara qu'en Polynésie, paient un prix pour que le peuple ne

 revive pas les tragédies de 1914/1918 et celles de 1939/1945. Un prix doublé pendant des années avec l'abandon des chefs à leur égard qui,

une fois rentré des Centres d'Expérimentations Nucléaires, n'avaient que pour souvenirs photos, films, tranches de vies avec leurs camarades et

 les cancers pour finalité ainsi que les maladies  radio-induites. Personne n'a été épargné. Officiers, Sous-Officiers, Appelés du Contingent, Civils

 qui ont cotoyé la beauté de l'apocalypse sur des sites qui, si on peut parler ainsi, étaient à l'image de Janus de la mytologie grecque.

A savoir celui de la beauté paradisiaque et une autre, celle de les transformer en ibakuscha de la République et méprisés. Il apparaît, d'après

les premières études de santé, que près de la moitié des Vétérans sur les 150.000 sont décédés.

 

Après tant d'années au cours desquelles ces hommes frappés dans leurs chairs ,qui plus est, étaient pris pour des menteurs, des affabulateurs

voient enfin leur honneur rendu grâce à la loi MORIN et à sa déclaration : " Notre pays devait se mettre en Paix avec lui-même". On a

dénombré au moins 18 maladies provoquées par les essais dont de nombreux cancers. Chaque victime exposée aux radiations va recevoir une

 compensation pécuniaire. Bien sûr, pour toutes les victimes, cette indemnité ne remplacera jamais ce qu'elles ont perdu, mais au moins, la France

 a cessé de nier ses actes en se basant sur de soi-disant rapports d'experts affirmant que ces essais n'avaient eu aucune conséquence sur les

 militaires, techniciens et la population.

 

Rappelons-nous de l'Editorial de Monsieur Hervé GAYMARD, ancien Ministre, Député et Président du Conseil Général de la Savoie, qui

citait lors du Congrès d'Aix-Les-Bains en 2009: "Avec toute la déférence due à ceux dont l'existence même fût un jour mise en péril !".

 

Je parle Honneur du fait que la vérité est apparue grâce aux médias à qui il faut rendre hommage.

 

Le 12 mai 2007 à Viviers-du-Lac en Savoie, j'avais émis le rêve de voir l'édification d'un Mémorial National en hommage aux Vétérans.

 Dom Helder Pessoa CAMARA, Archevêque de RECIF au Brésil citait: " Lorsqu'on rêve tout seul, ce n'est qu'un rêve, alors que lorsqu'on

 rêve à plusieurs, c'est déjà une réalité." Il citait également qu'une utopie devient une réalité. 

Notre rêve, qui est devenu commun, sera le ressort de l'Histoire de ce futur Mémorial National.

 

Vous Mesdames, vous enfants et petits-enfants de Vétérans qui avez été durement touchés par le destin qui vous a ravi l'être aimé

qu'étaient vos maris, papas et papis, sachez que la grande famille des Vétérans est à vos côtés dans l'amitié et est devenue la garante

de leur mémoire jusqu'à leur dernier souffle.

 

C'est pourquoi nous sommes réunis, en ce jour du 09 février 2013, afin de rendre hommage à tous nos camarades disparus.

C'est un grand jour pour nous tous, si ce n'est pas un jour de fête, c'est celui de voir un rêve commencer à se réaliser avec cette

 cérémonie toute particulière dite Pose de la Première Pierre du Mémorial National qui sera érigé en ce lieu. Celui-ci sera un peu à l'image

d'un cénotaphe qui permettra de perpétuer le Souvenir de tous ces hommes et ces femmes. Cette cérémonie est donc une étape importante

dans l'avancée de ce projet ambitieux qui est, à mes yeux, le symbole de la souffrance des Vétérans. Comme je l'ai expliqué lors de la réunion

 qui a précédé cette cérémonie, il a été créé l'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires afin de permettre dans une

 totale transparence financière l'édification du Mémorial National et qui sera remplacée par le futur Comité d'Honneur chargé de la perennité

du Devoir de Mémoire qui a commencé dans cette dynamique ville de Saint Bonnet de Mure en 2009 avec laquelle des liens d'amitiés se

 sont instaurés.

 

Comité d'Honneur dans lequel ont rejoint Anh Dao TRAXEL, Chevalier de la Légion d'Honneur, Présidente de l'Etoile Européenne du Dévouement

 Civil et Militaire, fille adoptive de Bernadette et Jacques CHIRAC, ancien Président de la République, qui a accepté d'être la Marraine du Mémorial

ainsi que le Général Guy ROBIN et le Contre-Amiral Jacques BLANC, le Sénateur Guy FISCHER et le Député Philippe MEUNIER.

Je tiens à exprimer ici ma reconnaissance au Maire Jean-Pierre JOURDAIN, à son Adjoint Jean-Louis LAFONT et à l'ensemble du Conseil Municipal

sensibilisés à notre cause, pour le rôle essentiel qu'ils ont joué pour que le futur Mémorial soit implanté sur ce site. Ce qui démontre la grande

déférence à notre égard de leur part. Le défi est donc relevé pour l'Association du Mémorial des Vétérans des Essais Nucléaires afin que ce projet

ambitieux soit digne de ce nom.

 

A cet instant, j'ai une pensée toute particulière pour Jean-Louis VALATX, Président fondateur de l'Association des Vétérans des Essais Nucléaires,

ancien Médecin-chef aux Armées et Directeur de recherches à l'INSERM qui nous a quittés. Si j'ai une pensée des plus sincères pour lui, c'est qu'il

a été notre guide et nous a permis à tous de relever la tête et de nous rassembler pour faire entendre le désarroi des familles et des veuves, de

permettre que nous ne soyons plus isolés dans nos souvenirs. Vétérans, montrons donc notre force et notre solidarité envers ces femmes, ces

 enfants et petits-enfants et soyons à la hauteur de leur espérance afin qu'une reconnaissance de la Nation soit effective pour que la mémoire des

défunts les fasse rentrer dans l'Histoire de France. Les générations d'aujourd'hui et voire de demain peuvent vivre libre grâce à l'arme atomique

depuis un peu plus d'un demi-siècle. Nier l'évidence, c'est méconnaître l'histoire de France qui a vécu 1746 ans de guerre sur son territoire.

Ce qui n'est pas le cas de nombre de pays qui connaissent le désordre, la souffrance et la dictature des islamistes incultes et haineux contre

 l'Occident et les Chrétiens.

 

Si j'ai exprimé ma gratitude à la municipalité de Saint Bonnet de Mure, et ce au nom de vous tous et d'avoir eu une pensée pour

Jean-Louis VALATX, je tiens à y ajouter l'Association des Vétérans des Essais Nucléaires et son Conseil d'Administration qui m'ont fait

l'immense honneur de me proposer à mener à bien ce projet. Cette Association qui a été la cheville ouvrière de cette idée de Mémorial

 mérite d'être mise en exergue.

 L'Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires que j'ai l'immense honneur de présider sera à la hauteur pour

que ce projet puisse voir le jour dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions. Pour cela, je tiens à saluer les huit administrateurs

 qui depuis le premier jour sont à mes côtés. Je citerai donc la Vice-Présidente Raymonde REINOLD, Myriam HOU-HOU Secrétaire,

Sylvain MORIN Trésorier, Wladyslas RUZALSKI, Jean-Pierre POGNOT, Jean-Paul RUET, Patrice KRAUS, Jean-Luc SANS.

 

Vous, Vétérans qui êtes présents ce jour et ceux d'entre vous qui n'ont pu venir à cause de la maladie, je vous rends hommage avec la

plus grande sincérité. Cela, vous le savez comme vous connaissez tout mon dévouement et ma détermination à votre cause, à notre cause

commune. Celle de voir surgir enfin une reconnaissance de la Nation afin que la mère Patrie rende ce qu'elle a reçu de ceux qui l'ont servie

 et qui se sont sentis abandonnés à leur triste sort. Osons une nouvelle fois qu'au travers de ce Mémorial il y ait un sursaut national de la

 part de la représentation nationale et du Chef de l'Etat pour rendre l'hommage national. Si je cite les Chefs d'Etat qui se sont succédés

comme Chefs des Armées, c'est pour la raison bien simple qu'ils ont chacun exprimé une citation:

  

Général de GAULLE

 " Il ne dépend que des hommes libres d'envisager leur propre puissance en un système tel qu'il empêche la guerre !"

Egalement: " Hourra pour la France ! Depuis ce matin, elle est plus forte et plus fière !"

 

Président François MITTERRAND

 " L'Arme Atomique est une réalité, un prestige, un atout pour notre rayonnement ! "

 

Président Jacques CHIRAC

" Comme vous, je veux la Paix. Je sais que le nucléaire peut faire peur, mais, dans un monde toujours

dangereux, il s'agit pour nous d'une arme de dissuasion, c'est à dire d'une arme au service de la Paix ...

 

Président Nicolas SARKOZY

 " L'Arme Nucléaire est garante de la sécurité de la France ! "

 

Président François HOLLANDE

 " Je serai le garant de la capacité de dissuasion nucléaire de la France,

c'est une prérogative spécifique du Président de la République : je la revendique et l'assume pleinement ! "

 

               C'est pourquoi, si la bombe atomique fait dorénavant partie de l'Histoire de France en matière de Défense Stratégique,

 les Vétérans ne doivent plus être les oubliés de l'histoire et qu'ils aspirent à devenir et être reconnus comme les Soldats de la Paix qui méritent

de voir surgir enfin une reconnaissance de la Nation. Ce Mémorial doit être celui qui trace cette reconnaissance. Soyez assuré une nouvelle fois

 de ma constance pour que ce Mémorial sorte de terre et s'élève tel le sphinx.

 

Dans quelques instants, une petite-fille et un garçon de Vétérans vont déposer une rose blanche, suivis de celui des épouses et veuves avant

 la lecture d'un poème par une fille de Vétéran et l'allumage de la bougie du photophore par elle avec un fils de Vétéran aux côtés de Vétérans.

 Geste hautement symbolique qui portera la mémoire de ceux qui nous ont quittés au firmament.

 

Ce Mémorial dont la forme, idées de dessins et gravures qui sont de l'imagination du Vééran Alain LAROUMAGNE et du Véréran Etienne QUENTIN

que je remercie en notre à tous, sera l'aboutissement du projet et le fruit du travail d'une équipe que j'ai cité précédemment.

 J'ai gardé le meilleur pour la fin. C'est bien de vous, Mesdames et Messieurs les Vétérans qu'il s'agit. Je vous remercie pour votre soutien

 indéfectible et la confiance que vous nous apportez. Je sais pouvoir compter sur votre générosité pour que ce rêve aboutisse.

Ce projet commun qui nous unit porte en lui ce sens dont nous avons besoin, et en cela je vous suis gré.

Je vous remercie.

 

 POÈME  LU  PAR  JESSICA  

TOI, PETITE BOUGIE

 

Toi, petite bougie : sois donc notre messager.

Tu seras le flambeau que nous allumons

Pour faire briller, pendant toute une journée,

La lueur du Devoir de Mémoire.

Pour ceux qui sont morts dans l'oubli,

En attendant l'édification de ce Monument

Qui sera le symbole de leur engagement, leur sacrifice

Et nous rappellera à leur souvenir. 

     

    AVEN 16  

     Poème lu par JESSICA, fille de Vétéran de Polynésie.   

 

 

  ALLOCUTION  DU  PRESIDENT  NATIONAL DE L'AVEN  JEAN-LUC  SANS 

 

                  

Devant la volonté farouche de nos gouvernants à occulter de l'histoire la période des essais nucléaires, l'idée de l'édification d'un lieu de

mémoire est apparue aux yeux des membres de l'A.V.E.N. dès 2005.

 

Un Mémorial étant un momument servant à commémorer un évènement ou à honorer une ou plusieurs personnes décédées, c'est donc ce type

 de structure qu'il nous fallait édifier, car elle rassemblerait à la fois le souvenir d'une période essentielle dans l'histoire de France, et la mémoire

de l'ensemble des participants aux expériences nucléaires, dont beaucoup ont disparus ou subissent chaque jour les séquelles chaque jour les

séquelles de ces expériences.

 

Après quelques approches, et je salue le travail remarquable accompli par Alain LAROUMAGNE, Président Départemental AVEN24 et celui effectué

 par Jean-Marie GUILLAUMIN, Responsable AVEN AUVERGNE, qui se sont heurtés manifestement à de mauvaises volontés locales; c'est finalement

la municipalité de Saint Bonnet de Mure qui a accepté d'abriter le mémorial, et, Monsieur le Maire, je me fais le porte-parole de l'A.V.E.N. et de tous

les vétérans pour vous en remercier.

 

Un mémorial se doit être un lieu de mémoire pour tous, et c'est pour cela, malgré, je me dois de l'avouer quelques réticences de ma part, notre Ami

 Roland PICAUD a su me convaincre, à juste raison qu'il devait être consacré à tous les vétérans civils et militaires ayant participé aux essais 

 nucléaires Français entre 1960 et 1996, sans aucune nécessaire appartenance à l'AVEN.

 

Ce Mémorial est et sera dédié

- A la mère dont le fils a été emporté non pas dans les vents de sables des causes perdues mais par le souffle empoisonné d'un engin démoniaque.

- A la femme dont le compagnon est allé naviguer dans un océan si bleu qu'il en est mort des écumes de MORUROA.

- A nous, survivant des expériences apocalyptiques de la grandeur d'une Nation mais souffrant de blessures sournoises qui ne guériront jamais.

- A tous ceux, marins, aviateurs, soldats, gendarmes, légionnaires et civils qui nous sommes brûlés aux soleils artificiels du Sahara ou de

Fangataufa et que l'Etat veut oublier.

- A tous ces Vétérans qui ne seront jamais considérés comme combattants car ils n'ont pas été engagés dans des opérations de guerre, des

missions de maintien de l'ordre ou de maintien de la Paix dans le monde.

- Aux membres fondateurs de l'AVEN, et plus particulièrement à son premier Président Jean-Louis VALATX, sans qui nous n'existerions pas.

 

Désormais avec ce mémorial sera gravé dans le marbre la preuve que pour l'équilibre des armes près de 150.000 personnes, dont la plupart

avait tout juste 20 ans, ont été sacrifiés à petit feu sur l'autel de la Patrie.

Maintenant nous pourrons presque reposer en toute quiétude car il y aura dorénavant, ici à Saint Bonnet de Mure, le Mémorial de notre abnégation

pour que notre territoire ne soit plus entaché des opérations de guerre et que le maintien de la Paix règne sur l'Europe.

 

 DISCOURS DE JEAN-PIERRE JOURDAIN, MAIRE DE SAINT BONNET DE MURE 

 

 Monsieur le Sénateur (Guy FISCHER)

Mesdames et Messieurs les Elus,

Monsieur le Directeur de l'Office National des Anciens Combattants (Philippe RIVE),

Monsieur le Président de l'Association des Vétérans des Essais Nucléaires (Jean-Luc SANS),

Monsieur le Président de l'Association du Mémorial National (Roalnd PICAUD),

Messieurs les Représentants et Membres de l'AVEN,

Monsieur le Président de la FNACA,

Messieurs les Représentants et Membres de la FNACA,

Messieurs les Représentants des Corps constitués (Sapeurs Pompiers, Gendarmerie, ...),

Mesdames et Messieurs les Présidents d'Associations,

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

 

Pour la quatrième année, nous nous réunissons devant notre Monument aux Morts pour rendre hommage aux victimes, civiles et militaires,

des essais nucléaires menées par la France de 1960 à 1996 dans le Sahara et en Polynésie.

 

Cette cérémonie officielle et solonnelle est un symbole fort pour Saint Bonnet de Mure qui a fait le choix de soutenir l'Association des Vétérans

des Essais Nucléaires (A.V.E.N.) dans son combat. C'est également un signe fort en direction des Victimes et de leur famille.

 Au nom du Conseil Municipal, je tiens à vous témoigner, à chacun, toute notre solidarité, notre reconnaissance mais aussi notre Amitié.

Depuis plusieurs années, je l'ai dit, notre commune vous apporte un soutien sans faille. Nous sommes convaincus que votre engagement pour

 la reconnaissance et l'indemnisation des victimes des essais nucléaires est juste. Les vétérans ont été impliqués pour doter notre pays de la puissance

 nucléaire au sacrifice de leur vie ou de leur santé. Nous ne pouvons pas rester insensibles à ce sacrifice. C'est pourquoi nous nous associons,

 tout naturellement, à l'A.V.E.N.

 

Au fil du temps, nos relations se sont enrichies et sont devenues plus fortes. Nous avons débuté par un dépôt de gerbe au Monument aux Morts

et une plaque commémorative est aussi venue s'ajouter. Aujourd'hui, une nouvelle étape est franchie dans le devoir de mémoire et le travail

 de reconnaissance. En effet, Saint Bonnet de Mure et l'AVEN ont décidé de s'associer pour l'édification d'un futur mémorial national

sur notre territoire communal. Il sera dédié aux vétérans ayant participé à la mise au point de la force de frappe et de dissuasion.

Lors de la séance du 13 décembre 2012, le Conseil Municipal a émis un avis favorable pour la réalisation de ce mémorial national qui prendra

place face à notre Monument aux Morts dans le parc du Château.

 

Cette cérémonie du 09 février 2013, en présence des membres de l'AVEN et des familles, fait office de "Pose de la Première Pierre".

Et c'est donc avec une grande émotion que nous allons vivre cette cérémonie.

Avant de conclure, permettez-moi de saluer et de remercier MM. Jean-Luc SANS, Président de l'AVEN, et Rloand PICAUD, Président de

l'Association du Mémorial National ainsi que tous les Membres de l'Association pour leur énergie et leur détermination.

 

J'espère vivement que ce projet de mémorial national donnera un écho supplémentaire à votre combat, qu'il le fera encore avancer

notamment par rapport à la loi du 05 janvier 2010 relative à la reconnaissance et à l'indemnisation des victimes des essais nucléaires et

qu'il sensibilisera le plus grand nombre. Car, comme le soulignait M. Jean-Luc SANS en 2011, le souhait sincère et profond de l'AVEN est

que " les Vétérans aient enfin une réelle reconnaissance du pays pour service rendu à la Nation. Afin de sortir du tout est promis, rien n'arrive

sauf la maladie, la souffrance, la déchéance et la mort dans l'oubli. " 

Aujourd'hui, la mobilisation se poursuit et, à travers ce projet de mémorial national, notre regard se porte vers l'avenir.

Nous souhaitons qu'il soit synonyme de reconnaissance, de solidarité et de fraternité pour tous les Vétérans et leurs proches.

Je vous remercie de votre attention.

 

Reportage photos en slideshow