CLOTILDE BIZOLON

 

 CLOTILDE  BIZOLON  -  LA  MAMAN  DES  POILUS 

 

 

CEREMONIE D'HOMMAGE LE SAMEDI 08 MARS 2014 

 

(Texte de la vie de Clotilde BIZOLON inspiré de " MILITARIA 1940")

 

 Clotilde THEVENET est née le 20 janvier 1871 à COLIGNY (Ain). Elle épouse le cordonnier BIZOLON. Leur fils Georges né le 25 août 1891.

La famille quitte COLIGNY pour s'installer dans le quartier de Perrache à LYON où son époux établit sa boutique.

 

En août 1914, mobilisé dès le début de la Grande Guerre au sein de la 3ième Compagnie du 21ème Bataillon de Chasseurs à pied de MONTBELLIARD,

Georges est envoyé au front. Clotilde se retrouve seule, son mari étant décédé depuis peu.

 

   BIZOLON Clotilde          

     Auteur de la photo (vers 1930) :

Jules SYLVESTRE

Droits © Creative Commons

Clotilde décide de participer à sa manière au soutien du moral des troupes.

Avec l'aide des voisins et des amis, elle installe un comptoir improvisé dans

le hall de la gare de Lyon-Perrache et propose gratuitement aux soldats en

transit du café, du vin et des mots de soutien.

En remerciement, les soldats lui chantent "La Madelon".

 

 

 

Le 18 mars 1915, c'est un nouveau malheur : son fils Georges meurt aux combats de Notre Dame de Lorette à Noulette (Pas de Calais).

Clotilde apprend la nouvelle le 26 mars par un employé de la Mairie du 2ième arrondissement de Lyon.

Elle avait promis à son fils qu'elle continuerait son œuvre même s'il était tué. Elle tient parole.

 

Les soldats sont de plus en plus nombreux à se rassembler à la buvette " Le déjeuner du Soldat ". Les dons des passants, des amis,

des voisins ainsi que d'un ami, riche américain,  Monsieur HOFF, permettent à la buvette de subsister.

Après de multiples interventions auprès du Maire de Lyon, Edouard HERRIOT, la Mairie fait construire en 1939  un abri en planches

et en zinc avec une cheminée pour accueillir l'énorme cafetière.

 

La Maman des Poilus devient désormais l'une des figures les plus populaires de la capitale des Gaules.

Après 1918, l'ancienne boutique du cordonnier prend la relève de la buvette pour accueillir les soldats démobilisés.

 

En 1925, Clotilde est décorée de la Légion d'Honneur, par Edouard HERRIOT, pour services rendus à la Nation. 

 

En septembre 1939, à la Déclaration de la Guerre, la " Mère BIZOLON " rouvre sa buvette à la gare de PERRACHE.

Le 29 février 1940, Clotilde sera agressée par un inconnu. Transportée à l'Hôtel Dieu, elle décèdera le 03 mars 1940.

Ses funérailles sont célébrées le 07 mars 1940 à l'église d'AINAY en présence du Cardinal GERLIER, du Maire Edouard HERRIOT,

du Président du Cartel des Combattants, des conseillers municipaux et de centaines de personnes dont un grand nombre d'anciens Poilus.

Son assassin ne sera jamais formellement identifié.

 

Après la Seconde Guerre Mondiale, une plaque commémorative est apposée en gare de Lyon Perrache.

Plus tard, la ville de Lyon donnera son nom à une rue du 2ème arrondissement : rue Clotilde BIZOLON.

 

Article ci-dessous de Michel BENNIER

 Ce samedi 08 mars 2014 étant la journée des Droits des Femmes, c'est fort justement que Monsieur Robert BATAILLY,

Président de l'Association " CEUX DE VERDUN " a choisi cette journée pour rendre hommage et déposer une gerbe sur la tombe de

Clotilde BIZOLON surnommée " La Maman des Poilus " au nouveau cimetière de la Guillotière. 

Clotilde Bizolon 011.1   Clotilde Bizolon 005.1   Clotilde Bizolon 006.1

Plusieurs personnalités ont tenu à être à ses côtés :

Monsieur Jean-Louis TOURAINE, Député de la 3ème circonscription du Rhône, 1er Adjoint au Maire de Lyon et Conseiller du 8ème Arrondissement.

Madame Thérèse RABATEL , 13ème Adjointe au Maire de Lyon chargée des Droits des Femmes et de l'Action Sociale et Ajointe au Maire du 4ème Arrondissement.

Monsieur Christian COULON, Maire du 8ème Arrondissement et Conseiller Municipal.

Monsieur Alain DEVORNIQUE, Chef de Cabinet de la Mairie du 8ème Arrondissement.

Monsieur Jacques BIARD, Vice-Président de l'Association " Ceux de Verdun ".

Monsieur Jean RICCI, Président Départemental de l'Union Nationale des Combattants du Rhône. 

Monsieur Michel BENNIER, Président de la Section ANSORAA Rhône Loire.

Clotilde Bizolon 007.1   Clotilde Bizolon 008.1

Au cours de la cérémonie, Monsieur BATAILLY a rappelé qui était Clotilde, son action et son dévouement pendant ces deux guerres.

Monsieur COULON a évoqué son courage malgré la mort de son époux et de son fils. Monsieur COULON a rappelé le symbole de la colonne brisée

sur la tombe de Clotilde et la mort au champ d'honneur de son fils Georges.

Madame RABATEL a rendu un hommage particulier à Clotilde. Madame RABATEL a évoqué aussi l'engagement des femmes pendant ces deux conflits

mais aussi leur combat pour l'égalité devant les urnes.

Clotilde Bizolon 013              

Lorsque la tombe de Clotilde BIZOLON fut en fin de concession,

Michel GRIVET avec l'Association " Ceux de Verdun " a demandé 

à la Mairie de LYON de perpétrer cette concession et tous les ans

                    au 11 novembre sa tombe est fleurie.

Cinq drapeaux d'Associations patriotiques ont rendu les honneurs, tous les participants ont observé une minute de silence.  

Le drapeau de la Section ANSORAA Rhône Loire a été porté par notre Secrétaire Jean-Alain GAUDILLOT.

Le Groupement Rhône Alpes était représenté par son Secrétaire André BARONNIER, 

Christian CASON et Jean-Luc DESCHAMPS représentaient la Section Rhône Loire. 

 

Diaporama (photos de Jean-Luc DESCHAMPS)