LA JASSERIE

  TRAGEDIE AERIENNE DU 1ER NOVEMBRE 1944 A LA JASSERIE  

 

 

LA JASSERIE_13 LA JASSERIE_2 LA JASSERIE_3

 

COMMEMORATION DU SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2016

 

 

Depuis le samedi 07 septembre 2002, date de la cérémonie d’inauguration de la stèle du souvenir du crash du

Dakota américain du 17th Troop Carrier Squadron basé à Istres,

une cérémonie est organisée chaque année par le Souvenir Français de la Loire.

 

Le Groupement Ansoraa Rhône-Alpes représenté par son porte-drapeau ainsi que la Section Ansoraa Rhône Loire

et son drapeau ont participé aux côtés d’autres associations à ce moment de mémoire le samedi 10 septembre 2016.

 

Cette année, la cérémonie regroupait le maire de Doizieux, monsieur Philippe PORCHEROT,

le maire de Grand-Croix, monsieur Luc FRANCOIS, messieurs les Consuls des Etats-Unis d’Amérique et d’Allemagne de Lyon,

un Colonel de la Gendarmerie ainsi que monsieur Antoine FAVRE, Président du Comité Cantonal de la Grand-Croix pour le Souvenir Français.

Après les allocutions et le dépôt de gerbes, les trois hymnes nationaux et le salut des autorités aux vingt porte-drapeaux,

les participants furent conviés au verre de l’amitié offert par la commune de Doizieux.

Le Président de la Section Rhône Loire, Michel BENNIER, échangea longuement sur la mission de l’ANSORAA avec les deux Consuls.

Le tragique évènement a eu lieu le mercredi 1er novembre 1944. Le C47 Dakota effectuait un vol d’évacuation sanitaire entre les

bases de Luxeuil et Istres par mauvaises conditions météorologiques. L’appareil a heurté vers 14h30 à 90 mètres du sommet la montagne

haute de 1350 mètres. Le crash est arrivé au lieu-dit « le chirat de l’Escoutay » près de la ferme Bote sur la commune de Doizieux.

Une chapelle ardente fut dressée dans une salle de l’hôtel de l’Oeillon. Parmi les vingt occupants qui trouvèrent la mort, il y avait

cinq membres d’équipages dont l’infirmière américaine Aleda E. LUTZ qui avait effectué en 196 missions plus de 800 heures de

vol où elle accompagna plus de 3500 soldats.

Aleda fut la première femme officier tuée en Europe lors de la Seconde Guerre Mondiale. Parmi les autres victimes, il y avait

quinze blessés dont six prisonniers allemands.

 

Ce lieu du souvenir est l’œuvre de Monsieur Monsieur Paul MATHEVET de l’association « Les Vieilles Tiges »

et de Monsieur Pierre DUMAS, historien du Pilat.

Leur initiative a été, à l’époque, soutenue par monsieur Dominique CROZET, maire de Doizieux,

monsieur André CHAZALON, maire de Grand-Croix et membre honoraire du Parlement,

monsieur le Lieutenant-Colonel VILLEDIEU, Président du Souvenir Français et

monsieur Antoine FAVRE, Président du Comité Cantonal de la Grand-Croix pour le Souvenir Français.

 

 

 

COMMEMORATION DU SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012

 

 

LA JASSERIE_5 LA JASSERIE_4 LA JASSERIE_18

 

Organisée par le Souvenir Français de la Loire, cette cérémonie commémore le crash du Dakota américain survenu le 1er novembre 1944.

Cette année, venus du Michigan, plusieurs membres de la famille du pilote Lt Roger Philips (24 ans) étaient présents pour rendre hommage

à ce valeureux cousin mort en service aérien. L'un des leurs a lu un texte avec beaucoup d'émotion. Ce texte fut traduit simultanément par

Monsieur le Consul des Etats Unis d'Amérique.

 

Etaient présents parmi les invités :

Le Maire de Doizieux, Monsieur Dominique CROZET

Monsieur le Consul des Etats Unis d'Amérique en poste à LYON

Monsieur Jan RHAN, représentant Monsieur le Consul Général de la République Fédérale d'Allemagne

Monsieur le Colonel AYEL de la Loire

Monsieur Antoine FAVRE, Président du Comité Cantonal de la Grand-Croix pour le Souvenir Français

Monsieur Wladislas RUZALSKI, Président de l'Union Départementale des Sous-Officiers en Retraite

Monsieur Jean CIMIERE, Président du Groupement Rhône Alpes de l'ANSORAA

Monsieur André BARONNIER, Secrétaire du Groupement Rhône Alpes de l'ANSORAA

 

L'ANSORAA Rhône Loire était représentée par :

René BILLOTTET

Jean-Luc DESCHAMPS (Porte-drapeau du Groupement Rhône Alpes de l'ANSORAA)

Michel BENNIER (Porte-drapeau de la Section ANSORAA Rhône Loire) 

Vingt-cinq drapeaux étaient présents

 

Plusieurs allocutions ont été prononcées suivies d'un dépôt de gerbes puis d'une minute de recueillement.

Un pot de l'Amitié, offert par la Mairie, a clôturé cette matinée du Souvenir.

 

LA JASSERIE_17 LA JASSERIE_15 LA JASSERIE_14

 

DISCOURS DE MONSIEUR LE CONSUL GENERAL DE LA REPUBLIQUE FEDERALE D'ALLEMAGNE

 

Nous sommes réunis aujourd'hui pour commémorer en commun la tragédie qui s'est passée ici, il y a 68 ans.

Nous partageons encore aujourd'hui la profonde douleur que les familles des défunts ont ressenti face à cette perte.

A l'époque, la vie de la population dans le monde entier fut marquée par la mort d'innonbrables militaires et civils.

C'est avec autant plus de conviction que nous sommes donc engagés sur le chemin de la réconciliation entre les peuples qui, finalement,

il y a plus de vingt ans, conduisit à l'avènement du droit et de la liberté dans l'Europe. Un chemin qui, une fois pour toutes, nous permet d'oeuvrer

pour des valeurs communes et un destin commun. 

Jamais nous n'oublions les innonbrables victimes de la guerre, car nous leur devons la plus longue période de paix que l'Europe ait connue pendant toute son histoire.

Ces victimes du passé ont permis de construire l'avenir.

 

Le 22 janvier 1963, la France et l'Allemagne ont signé le Traité de l'Elysée qui est la base de l'amitié franco-allemande avec toute sa singularité

dans l'histoire de la civilisation européenne. Nous sommes fiers de pouvoir célébrer l'année prochaine son cinquantième anniversaire.

En effet, cet important traité peut être considéré comme étant le symbole du processus d'intégration européenne.

 

Mais la cérémonie de ce jour nous rappelle également la signification de notre partenariat transaltlantique avec les Etats-Unis d'Amérique.

Ce fut l'un des piliers garantissant notre sécurité commune au cours de la Guerre Froide. Grâce à ce partenariat et à celui de notre pays voisin, la France,

l'Allemagne a pu rétablir son unité étatique.

 

Pour terminer, je tiens à remercier le Souvenir Français de tout ce qu'il entrepris pour rendre hommage aux victimes ici dans le Pilat.

Ma profonde gratitude s'adresse également à tous ceux qui ont contribué à l'organisation de cette cérémonie de deuil aujourd'hui.

Merci.

  

LA JASSERIE_6 LA JASSERIE_7 LA JASSERIE_10

 

LA JASSERIE_9 LA JASSERIE_8 LA JASSERIE_11